Auteur Sujet: disparition de mon enfant  (Lu 6022 fois)

Noushcky

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 596
  • Karma: +0/-0
  • Forum interpretation-reve.fr
    • Voir le profil
disparition de mon enfant
« le: octobre 20, 2013, 08:13:55 am »
Il y avait mon dĂ©funt compagnon  dans ce rĂȘve.

Nous Ă©tions chez moi, et mon dĂ©funt compagnon me dit qu'il manque le petit. Notre fils de 8 ans. Je lui dis qu'il faut aller le chercher, et je suis sur une route avec plein d'arbres, on le cherche partout, j'appelle son prĂ©nom, je suis en pleurs car tout Ă  coup je rĂ©alise que ca fait trois jours que l'on cherche. On revient Ă  la maison et lĂ  mon dĂ©funt compagnon il me dit que le petit avait pris le chemin de son Ă©cole et qu'il a disparu sur ce chemin. Je dis que j'ai pas cherchĂ© par lĂ , et je me vois dans une voiture rouler Ă  vive allure sur ce chemin et lĂ  encore c'est une forĂȘt. Il fait nuit et en roulant je vois une maison, je m'arrĂȘte et je fonce sur la porte, je l'ouvre et il y a un homme, et un conteneur de poubelle, je le fouille, je vois les draps qui m'appartient, du linge de d'autres gens, je lui demande ( crie ) de me dire ou est mon enfant, je sais qu'il est ici. Je prend l'homme et je le ligote et on se retrouve dans une cave, je crie le nom de mon fils j'entend du bruit d'une porte, la cave est noire et j'ai du mal Ă  m'orienter mais je dis je suis la, je suis arrivee, je viens te chercher. Puis y'a de la lumiĂšre. Puis je retourne sur le mec, il est accroupi et je lui donne des coups, je veux le tuer, je lui dis qu'il m'a privĂ© de mon enfant pendant trois jours, que si il lui a fait du mal, je le tuerais, et lĂ  je sais que son frere ( au mec ) va arriver, je me dis que si j'entre dans la piĂ©ce ou ya mon fils, son frere peut dĂ©barquer et m'enfermer avec mon fils. J'ouvre la porte ou ya mon fils dedans et je lui dis qu'il sorte, qu'il me rejoint car j'ai peur, il repond qu'il peut pas que je dois venir, je donne encore un coup de pied au mec, et je vais dans la piece ou se trouve mon fils, je le prends par la main, c est noir, on voit rien, mais je sais que  c'est lui mais j'ai trĂ©s peur que l'autre frere arrive et nous ferme cette porte et je me rĂ©veille comme ça....

VoilĂ   un cauchemar quand mĂȘme..
Mais que fait la police?!

RĂȘve de fou hein ( dans ce rĂȘve elle Ă©tait pas la la police, j 'etais seule avec mon dĂ©funt compagnon Ă  chercher mon enfant, c'est grave quand mĂȘme nameho! )

Bon si vous avez des tuyaux dessus je suis preneuse.

Je vais essayer de l'Ă©tudier, je reviendrais dessus si j'y arrive...
Nos rĂȘves se fabriquent dans un autre monde, Ă  l'identique de celui - ci, que l'on franchit par le sommeil.

Viquenaz

  • Newbie
  • *
  • Messages: 31
  • Karma: +0/-0
  • Forum interpretation-reve.fr
    • Voir le profil
Un lien vers une blessure d'enfance va se réaliser
« RĂ©ponse #1 le: octobre 20, 2013, 05:52:36 pm »
A chacun son guide, n'est-ce pas ! Ici il est l'annonciateur d'une bonne nouvelle. Il est d'un bon "usage" de remercier l'Ăąme qui est venue nous rendre visite.

Le conjoint ici joue un peu le rĂŽle d’un catalyseur, d'un guide Ă  travers le cheminement d’évolution du rĂȘveur qui semble difficile. En cela il lui apporte rĂ©confort et assurance. Cette assurance lui fait comprendre qu’il Ă©tait sur une route tortueuse, difficile qui ne le menait pas droit vers sa transformation. L’enfant ici c’est le rĂȘveur lui-mĂȘme, son inconscient, sa part d’ombre. Il y a des difficultĂ©s liĂ©es Ă  la nature instinctive : des Ă©motions mal maĂźtrisĂ©es. Pour les gĂ©rer, le rĂȘveur doit comprendre l’origine liĂ©e Ă  une blessure d’enfance ; c’est la raison pour laquelle il fait un tour dans la cave qui est un passage obligĂ©/le subconscient. Il finit par faire un lien avec la blessure d’enfance qui se rĂ©active. Maintenant qu’il a percĂ© son secret, il va devoir faire une prise de conscience pour pouvoir l’accepter et l’intĂ©grer.

En conclusion, on peut dire que c'est un appel Ă  prendre conscience que vous avez un guide et l'Ă©couter. Pour cela il serait bien d'ouvrir toutes vos antennes pour capter ses messages ; entendre ses messages sera d’une prĂ©cieuse aide dans votre quĂȘte d’unitĂ© et d’harmonie avec vous-mĂȘmes et vous aidera Ă  faire votre deuil et Ă  vous accomplir sur le plan spirituel. Ce rĂȘve est gĂ©nĂ©reux dans ce qu'il vous apporte comme message, car cela veut dire que vous ĂȘtes sur le chemin d'une rĂ©conciliation avec vous-mĂȘmes, vous ĂȘtes en train d'accepter la disparition du conjoint.
« ModifiĂ©: octobre 20, 2013, 07:11:05 pm par Viquenaz »

Noushcky

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 596
  • Karma: +0/-0
  • Forum interpretation-reve.fr
    • Voir le profil
Re : disparition de mon enfant
« RĂ©ponse #2 le: octobre 20, 2013, 07:42:19 pm »
Je sais pas si c'est un rapport mais une nuit, j'avais révé, pareil un cauchemar, dans lequel j'etais dans un couloir, et je montais les marches qui menait vers un couloir, sombre, et j'entendais de plus en plus que je montais les marches ( bruit de talons, ceux d'une femme, donc j'etais une femme ) j'entendais ces gemissements au loin, etouffé, puis je suis sur le couloir et mon pas change, je sens que c'est celui d'un homme, il avance, je suis cet homme, dans lui je veux dire, et il y a des portes fermées, et les pas s'arretent devant une porte, je vois sa main sur la poignet, les pleurs de l'enfant car je sais que à l'intérieur c'est un enfant) deviennent fort, il sait que quand l'homme entrera il mourra, et je sais que l'enfant derriere la porte, c'est moi.
Je me suis reveillée en sueur, avec vraiment cette impression que c'etait vrai. J'ai encore du mal avec ce reve car il eait fort et au reveil on est pas bien voyez.. Angoisse etc.
Etait ce un reve symbolique, ou est ce ce bout de vie s'est reellement passée, je ne sais pas..

Bien ce que vous me dtes lĂ , me fait penser Ă  ce reve, p-e que ca se relie, je ne sais pas. En ce temps lĂ , de ce rĂȘve, je venais de perdre ma fille, un bĂ©bĂ© de 7 mois terrestre. Une fille.

Ensuite, avec une amie, on a essayĂ© d analyser mon rĂȘve prĂ©sentement, et nous avons vu que comme vous, je me suis Ă©parpillĂ©, trompĂ© de chemin, gachĂ© du temps en vain, alors qu'il fallait aller sur l'autre foret, ou se trouvait la maison.. La dedans, moi, comme vous dites, mon enfant c est moi, qui est kidnappĂ©, et que je viens recherchĂ©, je lui prends d'ailleurs la main dans cet autre piece, car c est dans la cave queje suis avec ce mec ligotĂ© sur qui je m'acharne lol, il semble se laisse faire, je ne l'ai pas vu une seul fois se defendre de mes coups, je crois que j'ai deja le dessus sur lui, mes seules craintes sont portĂ©es sur l'autre frere que j'ai peur que s'il vient, ca peut nuire Ă  mon enfant et moi donc. Je suis dans l'annexe de la cave qui ne m'appartient pas, mon enfant dans cet annexe noire, dans laquelle j entre et je lui prends la main car de lui meme il ne veut venir Ă  moi.
D'apres notre décortiquement, car j'ai peur de interpreter mes reves seule, car j'ai peur de ne pas etre objective voyez, pour cela que vos conseils, je vais en prendre note, comme ceux de catherine car ya du vrai dans les deux cas.

Pour notre conclusion est que j'ai Ă©tĂ© recherchĂ© cet autre petit moi qui m'avait ete otĂ© un temps, 3 jours si on regarde mon rĂȘve, dans la symbolique ca peut reprĂ©senter trois temps, trois vies? Faut il aller aussi loin, peut ĂȘtre, mais cela m'avait fait defaut, sans ce petit moi, j'etais dĂ©munie dans mon cheminement spirituel, etici je lui prends la main. C'est que je l'ai en main je pense, mais je ne suis pas sortie pour autant de la piece annexe de la cave de untel pour autant, et j'ai une grande peur sur le frere...

Ces deux lĂ , catherine m'a dit que celui qui se fait dominer par moi est peut ĂȘtre le doute, de ce que je suis, etc, voyez, on a pas envie que l'ego ml'emporte sur nous meme, j'ai une grande crainte la dessus, et le frere, elle m'a parlĂ© de peur.. Bon c'est vrai que ce reve mĂ©ritera que j'y revienne ou d'autres y reviennent, nous verrons bien.

Cette partie lĂ , et des deux freres dont un visible et l'autre invisible, qui m'effraie, sembe vraiment me faire tres peur, j'aimerai vraiment savoir qui ils sont vraiment.

P-e l'au dela? J'ai tres peur du bas astral des gens qui patauge dedans, je ne sais pas, de ce monde invisible que je redoute.. je ne sais pas si je suis sur un indice..

Pour ce que vous dites, de mon enfance, partie de mon enfance, je ne sais pas ce qui s'est passĂ© sur mon enfance qui m'aurait causĂ© du mal, mes parents sont morts ils ne pourront mĂȘme pas me dire, je me demande si c 'est vraiment de mon enfance prĂ©sentement, et si on doit pas aller plus loin, dans l'une de mes vies anterieures plutot, dans laquelle ya un enfant qui pleure vraiment et qui va mourir derriere cette porte...
Nos rĂȘves se fabriquent dans un autre monde, Ă  l'identique de celui - ci, que l'on franchit par le sommeil.

Noushcky

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 596
  • Karma: +0/-0
  • Forum interpretation-reve.fr
    • Voir le profil
Re : disparition de mon enfant
« RĂ©ponse #3 le: octobre 20, 2013, 07:47:57 pm »
 [color]En conclusion, on peut dire que c'est un appel Ă  prendre conscience que vous avez un guide et l'Ă©couter. Pour cela il serait bien d'ouvrir toutes vos antennes pour capter ses messages ; entendre ses messages sera d’une prĂ©cieuse aide dans votre quĂȘte d’unitĂ© et d’harmonie avec vous-mĂȘmes et vous aidera Ă  faire votre deuil et Ă  vous accomplir sur le plan spirituel. Ce rĂȘve est gĂ©nĂ©reux dans ce qu'il vous apporte comme message, car cela veut dire que vous ĂȘtes sur le chemin d'une rĂ©conciliation avec vous-mĂȘmes, vous ĂȘtes en train d'accepter la disparition du conjoint. [/color]

pour le guide, la prise de conscience je pense que je l'ai sur lui, je l'ai abandonné des années pour ma vie de femme et de maman, je reconnais, je l'avais vu quand ma fille est morte, pendant une année, puis je l'ai delaissée, j'avais pas envie de spiritualité, j'etais une passionnée, on vivait a cent a l heure avec mon compagnon,on a bcp voyagé, été partout dans le monde, avec nos enfants, voyez, j'avais pas le temps de m'attarder à tout ca lol:)

Donc possible qu'il revient vers moi et vut un vrai contact encore une fois, et comme vous dites de l'ecouter cette fois ci, comem dirait catherine, avant que se repete encore une autre mort pour me faire tilter qu'il est la et qu'il attend que j'entre sur mon cheminement interieure.

Possible que vous marquez des points la dessus et que je vais m'y pencher, vous avez des mots forts, j'aime bcp votre inetrpretation en tout cas, ca va bcp m'aider je pense, et pour le deuil de mon conjoint, oui, j'ai l'impression que je commence Ă  accepter, et de me dire que je peux continuer sans lui, autrement, sur une autre voie, et celle plus spirituelle me tente bien...

Il est temps.
« ModifiĂ©: octobre 20, 2013, 07:57:41 pm par Noushcky »
Nos rĂȘves se fabriquent dans un autre monde, Ă  l'identique de celui - ci, que l'on franchit par le sommeil.

Viquenaz

  • Newbie
  • *
  • Messages: 31
  • Karma: +0/-0
  • Forum interpretation-reve.fr
    • Voir le profil
Re : disparition de mon enfant
« RĂ©ponse #4 le: octobre 20, 2013, 08:30:20 pm »
Il est difficile d'ĂȘtre objectif lorsque l'on s'intĂ©resse Ă  ses propres rĂȘves ; on peut vite aller chercher des choses qui n'existent pas.

Sur le plan des symboles, pour moi les deux frĂšres c’est vous : deux facettes de vous. Je pense Ă  « dualitĂ© » car en l’ĂȘtre, il y a toujours une dualitĂ© pour Ă©quilibrer. Lorsque l’équilibre n’est pas possible quand on est enfant, il y a une facette qui se dĂ©veloppe plus que l’autre : c’est ce que l’on appelle l’instinct de survie pour exister. Le bĂ©bĂ© ou quand on est en bas Ăąge, le cerveau n'est pas assez dĂ©veloppĂ© pour analyser les souffrances (dues par exemple Ă  un manque affectif, d'amour d'un des parents). Et pour survivre et continuer par se dĂ©velopper psychiquement, le bĂ©bĂ© ou l'enfant va enfouir dans son inconscient.
Donc, on voit ici qu’il y a une facette effacĂ©e, la personnalitĂ© qui est dans la cave. Je dirai la partie "fĂ©minine" en vous.
Et l’autre dont vous avez peur ; elle ne s’exprime pas dans le rĂȘve, mais si vous en avez peur, c’est qu’il y a une raison. C'est que le rĂȘve veut vous faire comprendre justement que le "masculin" chez vous a grandi avec l’instinct de survie pour se forger une personnalitĂ© = pour exister. Ici la facette de vous qui doit ĂȘtre en difficultĂ©, est celle qui est dans la cave. On parle de vos « Ă©motions ».
Les questions auxquelles cela me fait penser :
-   Lorsque vous Ă©tiez en couple, qu’est-ce qui vous gĂȘnait le plus chez votre conjoint et qui pouvait gĂ©nĂ©rer beaucoup d’émotions chez vous (la peur, on voit aussi la colĂšre dans le rĂȘve) ?
Ce serait peut-ĂȘtre une base de travail Ă  faire sur une, deux semaines, un mois en prenant son temps ; rĂ©server un bloc note Ă  cet effet pour noter tout ce qui vous vient Ă  l’esprit Ă  un moment donnĂ© de la journĂ©e
La difficultĂ© rencontrĂ©e (qui pour moi est une blessure d’enfance) vous allez l’exprimer aussi dans votre vie de tous les jours, mais diffĂ©remment, pas forcĂ©ment par de la colĂšre. Car tout se recoupe. Il faudra pour cela vous analyser dans votre vie quotidienne et noter au-fur-et-Ă -mesure.
Au bout d’un moment, vous allez finir par comprendre qu’ils sont reliĂ©s Ă  une seule difficultĂ© « votre secret enfoui »/blessure. Il faudra faire appel Ă  ce moment Ă  votre sens du dĂ©cryptage pour bien comprendre que derriĂšre ces Ă©motions, il y a une seule et mĂȘme cause.
Et lĂ  vous pourrez faire une rĂ©gression vers l’enfance Ă  partir d’une des Ă©motions fortes vĂ©cues ; et le scĂ©nario que vous trouverez dans votre enfance correspondra. Mais ce n’est pas aussi simple, car, il se pourrait que vous ne comprenez pas et que vous soyez obligĂ©e d'aller vous faire aider par un thĂ©rapeute Ă  ce moment lĂ  au cours d’une sĂ©ance seulement si vous avez bien prĂ©parĂ© votre analyse.


nota : reprenez les caractÚres que vous trouvez à l'homme dans la cave, qu'on pourrait décrire comme un "peureux", un "lùche", "quelqu'un qui baisse les bras", "qui n'assume pas ses propres actes", etc... Vous verrez que cela vous parlera.
L'autre, le frĂšre que l'on ne voit jamais, il n'y a pas besoin de s'y intĂ©resser, c'est pour ca qu'il n'apparaĂźt pas dans le rĂȘve. Il n'est que Ă©voquĂ©, pour souligner la "dualitĂ©.


« ModifiĂ©: octobre 20, 2013, 08:42:38 pm par Viquenaz »

Noushcky

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 596
  • Karma: +0/-0
  • Forum interpretation-reve.fr
    • Voir le profil
Re : Re : disparition de mon enfant
« RĂ©ponse #5 le: octobre 20, 2013, 08:44:40 pm »
Il est difficile d'ĂȘtre objectif lorsque l'on s'intĂ©resse Ă  ses propres rĂȘves ; on peut vite aller chercher des choses qui n'existent pas.

Sur le plan des symboles, pour moi les deux frĂšres c’est vous : deux facettes de vous. Je pense Ă  « dualitĂ© » car en l’ĂȘtre, il y a toujours une dualitĂ© pour Ă©quilibrer. Lorsque l’équilibre n’est pas possible quand on est enfant, il y a une facette qui se dĂ©veloppe plus que l’autre : c’est ce que l’on appelle l’instinct de survie pour exister. Le bĂ©bĂ© ou quand on est en bas Ăąge, le cerveau n'est pas assez dĂ©veloppĂ© pour analyser les souffrances (dues par exemple Ă  un manque affectif, d'amour d'un des parents). Et pour survivre et continuer par se dĂ©velopper psychiquement, le bĂ©bĂ© ou l'enfant va enfouir dans son inconscient.
Donc, on voit ici qu’il y a une facette effacĂ©e, la personnalitĂ© qui est dans la cave. Je dirai la partie "fĂ©minine" en vous.
Et l’autre dont vous avez peur ; elle ne s’exprime pas dans le rĂȘve, mais si vous en avez peur, c’est qu’il y a une raison. C'est que le rĂȘve veut vous faire comprendre justement que le "masculin" chez vous a grandi avec l’instinct de survie pour se forger une personnalitĂ© = pour exister. Ici la facette de vous qui doit ĂȘtre en difficultĂ©, est celle qui est dans la cave. On parle de vos « Ă©motions ».
Les questions auxquelles cela me fait penser :
-   Lorsque vous Ă©tiez en couple, qu’est-ce qui vous gĂȘnait le plus chez votre conjoint et qui pouvait gĂ©nĂ©rer beaucoup d’émotions chez vous (la peur, on voit aussi la colĂšre dans le rĂȘve) ?
Ce serait peut-ĂȘtre une base de travail Ă  faire sur une, deux semaines, un mois en prenant son temps ; rĂ©server un bloc note Ă  cet effet pour noter tout ce qui vous vient Ă  l’esprit Ă  un moment donnĂ© de la journĂ©e
La difficultĂ© rencontrĂ©e (qui pour moi est une blessure d’enfance) vous allez l’exprimer aussi dans votre vie de tous les jours, mais diffĂ©remment, pas forcĂ©ment par de la colĂšre. Car tout se recoupe. Il faudra pour cela vous analyser dans votre vie quotidienne et noter au-fur-et-Ă -mesure.
Au bout d’un moment, vous allez finir par comprendre qu’ils sont reliĂ©s Ă  une seule difficultĂ© « votre secret enfoui »/blessure.
Et lĂ  vous pourrez faire une rĂ©gression vers l’enfance Ă  partir d’une des Ă©motions fortes vĂ©cues ; et le scĂ©nario que vous trouverez dans votre enfance correspondra. Mais ce n’est pas aussi simple, car, il se pourrait que vous ne comprenez pas et que vous soyez allez obligĂ©e de vous faire aider par un thĂ©rapeute Ă  ce moment lĂ  au cours d’une sĂ©ance seulement si vous avez bien prĂ©parĂ© votre analyse.

Oh oui, j'avais meme pas penser Ă  cette dualitĂ©!! Vous savez quoi? Je vais vraiment fair ce que vous me dites lĂ , je vais prendre un bloc note, m'en acheter mĂȘme un, pour bien faire, un neuf, et faire ce chemin et voir ce qui bloque dans mon enfance, ( j'ai eu un coma quelques souvenirs ont ete ecrases de ma vie, j'ai meme du re a pprendre Ă  parler ( diction etc ) car je ne savais plus, je suis pas revenue correctement lol :)

Car je vois que vous insister vraiment sur mon enfance, et pour le moment, je vois rien de ce cÎté là, me vient la peur de mon pere, mais dans le fond il n'etait pas si mechant que cela, il etait militaire et meme qu'il a eu des medailles de merite, tres eloigne de ses enfants, je crois que je lui ai jamais parlé enfant, ni embrassé, ni rien, un inconnu dans la maison, jai appris a le connaitre quand j etais deja maman et dans sa fin de vie donc...

Pour mon conjoint ce qui declenchait mes coleres contre lui est qu'il était gentil avec des gens qui ne meritaient pas, qui le flattaient pour profiter de lui, il fumait bcp aussi, ca me derangeait cela, et qu'il plaisait bcp aux jeunettes, il vieillissait pas, il ressemblait a Clint Eastwood, il avait ce charme et j'avais 7 ans de plus que lui, pourtant il m'a jamais trompé, mais il pensait bcp à lui, et je le suivais partout dans sa vie, que quand on se disputait je sais queje lui reprochais assez que j'avais pas de vie, que ses amis c etait les siens, voyez..D'ailleurs a sa mort, je me suis retrouvee seule, sans amis, car ils n'etaient au final pas mes amis, mais les siens.. sic:)
« ModifiĂ©: octobre 20, 2013, 08:59:03 pm par Noushcky »
Nos rĂȘves se fabriquent dans un autre monde, Ă  l'identique de celui - ci, que l'on franchit par le sommeil.

Viquenaz

  • Newbie
  • *
  • Messages: 31
  • Karma: +0/-0
  • Forum interpretation-reve.fr
    • Voir le profil
Re : disparition de mon enfant
« RĂ©ponse #6 le: octobre 20, 2013, 08:53:34 pm »
Voici ce que je perçois :

Vous avez un guide, vous n'utilisez pas assez ce qu'il peut vous apporter
De faire votre propre analyse vous aidera énormément à découvrir vos "secrets cachés" au fond de vous pour vous guérir et avancer
Cela pourrait, j'en suis totalement convaincue vous faire revenir votre mĂ©moire perdue lors de cet accident de santĂ© ; en tout cas, cette analyse sur vous-mĂȘme vous aidera Ă  retrouver en partie, ou en totalitĂ© votre mĂ©moire.
C'est le message que vous fait passer votre guide. Vous faites des analyses karmiques, eh bien, peut-ĂȘtre que votre guide nous a fait croiser nos routes pour qu'il y ait un Ă©change d'idĂ©es (car Ă©tant "entitĂ© dĂ©sincarnĂ©e", il connait les entitĂ©s incarnĂ©es qui perçoivent les choses). C'est drĂŽle vous me parlez dans mon rĂȘve que je pouvais ĂȘtre passeuse -en dehors du fait que cet aspect des choses ne m'intĂ©resse pas trop, c'est une drĂŽle de coĂŻncidence-. Je ne rĂ©ponds jamais ainsi sur les forums.

Noushcky

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 596
  • Karma: +0/-0
  • Forum interpretation-reve.fr
    • Voir le profil
Re : disparition de mon enfant
« RĂ©ponse #7 le: octobre 20, 2013, 08:56:24 pm »
Oui impression aussi que on devait se croiser pour un truc, nous avons de bons guides loool ils ont complotes ensembles :)
Nos rĂȘves se fabriquent dans un autre monde, Ă  l'identique de celui - ci, que l'on franchit par le sommeil.

Viquenaz

  • Newbie
  • *
  • Messages: 31
  • Karma: +0/-0
  • Forum interpretation-reve.fr
    • Voir le profil
Re : disparition de mon enfant
« RĂ©ponse #8 le: octobre 20, 2013, 08:57:57 pm »
Je vous cite : "Pour mon conjoint ce qui declenchait mes coleres contre lui est qu'il était gentil avec des gens qui ne meritaient pas, qui le flattaient pour profiter de lui, il fumait bcp aussi, ca me derangeait cela, et qu'il plaisait bcp aux jeunettes, il vieillissait pas, il ressemblait a Clint Eastwood, il avait ce charme et j'avais 7 ans de plus que lui, pourtant il m'a jamais trompé, mais il pensait bcp à lui, et je le suivais partout dans sa vie, que quand on se disputait je sais queje lui reprochais assez que j'avais pas de vie, que ses amis c etait les siens, voyez..D'ailleurs a sa mort, je me suis retrouvee seule, sans amis, car ce n'etaient au final pas mes amis, mais les siens.. sic:)"

Il faut rester concis (je pense que vous vous Ă©parpillez)
il faut trouver des défauts communs à tous vos conjoints, des défauts que vous n'aimerez pas chez un de vos partenaires.

Viquenaz

  • Newbie
  • *
  • Messages: 31
  • Karma: +0/-0
  • Forum interpretation-reve.fr
    • Voir le profil
Re : disparition de mon enfant
« RĂ©ponse #9 le: octobre 20, 2013, 09:05:29 pm »
je vous cite : " je sais queje lui reprochais assez que j'avais pas de vie, que ses amis c etait les siens, voyez..D'ailleurs a sa mort, je me suis retrouvee seule, sans amis, car ce n'etaient au final pas mes amis, mais les siens"

Si vous n'avez pas d'amis, c'est que c'est votre personnalitĂ©, c'est ainsi, il faut accepter ĂȘtre soi-mĂȘme.
Je pense qu'il y a une clé ici.
Si vous avez forgĂ© cette personnalitĂ©, c'est qu'il y a une raison. Vous vous ĂȘtes "blindĂ©e" pour ne pas souffrir.
(c'est l'autre frĂšre/votre "masculin" qui s'est dĂ©veloppĂ© dans l'instinct de survie. Car quand on est bĂ©bĂ© on a besoin d'amour, d'affection. Quand il y a un manque, il y a quelque chose qui manque pour grandir psychiquement, d'oĂč l'instinct de survie qui se dĂ©veloppe. C'est un problĂšme affectif rencontrĂ© dans votre enfance. Elle a peut-ĂȘtre un lien avec la blessure enfouie.
Il serait bien de creuser ici.   --------mais il ne faut pas chercher Ă  vous changer, car chercher Ă  avoir des amis, ce n'est pas vous ; il faut accepter ce que vous ĂȘtes au fond de vous-------
« ModifiĂ©: octobre 20, 2013, 09:12:14 pm par Viquenaz »

Noushcky

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 596
  • Karma: +0/-0
  • Forum interpretation-reve.fr
    • Voir le profil
Re : disparition de mon enfant
« RĂ©ponse #10 le: octobre 20, 2013, 09:11:07 pm »
Um ok, je vais réfléchir dessus donc. Je ferais ce bloc note, chaque jour je vais y passer un temps, car j'ai eu tres peu de conjoint, je veux dire que j'ai vecu avec deux. Le premier est le pere de ma fille morte, que j'ai quitté à la mort de ma fille, ça été un déclic me fallait le quitter.

Donc sur les deux, je ferais une mise au point, je vous dirais ca:) Ca sur le vif, je vois pas ce qui ne me plairait pas de voir dans un partenaire.

Oui, pour les amis, d'ailleurs, je ne suis pas quelqu'un qui va vers les autres, j'aime bien ne pas ĂȘtre encombrĂ©e de gens autour de moi qui pour moi la moitiĂ© servirait Ă  rien. Vous avez raison, je dois aimer de ne pas avoir des amis :)
Mais une ou deux, j'aimerai bien, pas que je les vois tous les jours, ca me gonflerait, mais parler avec voyez, une communication de temps en temps, ca m'irait..
Vous etes forte sur l'analyse des gens en tout cas:)

mais quand mĂȘme quand vous rĂ©alisez qu'Ă  sa mort, vous vous retrouvez seule car ses amis ne realisent pas la detresse dans laquelle vous etes et qu'ils continuent Ă  vivre comme si rien n'eait, ça vous met en colere ce genre de gens... Je les digere pas encore. Impression que l'egoisme est pas mal prononcĂ© dans ce monde.
« ModifiĂ©: octobre 20, 2013, 09:13:36 pm par Noushcky »
Nos rĂȘves se fabriquent dans un autre monde, Ă  l'identique de celui - ci, que l'on franchit par le sommeil.

Viquenaz

  • Newbie
  • *
  • Messages: 31
  • Karma: +0/-0
  • Forum interpretation-reve.fr
    • Voir le profil
Re : disparition de mon enfant
« RĂ©ponse #11 le: octobre 20, 2013, 09:17:51 pm »
Je vous cite : "vous vous retrouvez seule car ses amis ne realisent pas la detresse dans laquelle vous etes et qu'ils continuent à vivre comme si rien n'eait, ça vous met en colere ce genre de gens... Je les digere pas encore."

En fait, vous en dites beaucoup :
1) pas d'amis : vous vous ĂȘtes "blindĂ©"/dĂ» Ă  un problĂšme affectif = manque d'affection (l'affection, l'amour "nourriciĂšre"/quand on est enfant/celle de la maman, qui forge une personnalitĂ©)
2) vos amis ne réalisent pas la détresse et ils continuent par vivre comme si de rien n'était : c'est le manque d'affection, de tendresse, d'amour que vous exprimez ici/on en revient toujours à l'amour "nourriciÚre", qui forge une personnalité dans l'enfance, celle de la maman)
« ModifiĂ©: octobre 20, 2013, 09:23:58 pm par Viquenaz »

Noushcky

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 596
  • Karma: +0/-0
  • Forum interpretation-reve.fr
    • Voir le profil
Re : disparition de mon enfant
« RĂ©ponse #12 le: octobre 20, 2013, 09:27:03 pm »
Donc si je vous suis dans les dédales de mon reve, la cave et son annexe dans laquelle se trouve l'enfant, c'est aussi ma cave? Donc ma maison dans cette foret? ( une autre de mes maisons donc )
La maison/cave de ma dualité?

J' y voyais comme une punition, qu'on m'avait emprisonnée mon petit moi, mais voyez c etait pas ma cave, ni ma maison, c est un reve super complexe, comme vous dites tortueux... Sans doute mon blindage qui a compliqué les choses, à la compréhension...


( vous savez quoi? Mon psy m'a dit la mĂȘme chose que vous, il voyait pas mon pere mais ma mere la cause ( alors que je venais pour le deuil de ma fille, le mec me parlait de ma mere.. ca me desesperait lol je ne voulais pas revenir sur mon enfance car c etait ma fille qui etait morte pas ma mere etc... )

Et je realise qu'avec lui, on avait decouvert que ma mere etait pas maternelle, plus une femme qui faisait sa vie et nous laisser vivre, elle avait des amants, elle vivait sa vie, en mettant ses enfants avec leur libre choix de s'apanouir de eux memes.. Plus tard ma mere etait plus une amie, qu'une mere, ou une grand mere, effectivement, vous revenez sur un sujet ancien, celui de ma mere... Un pere froid et distant, inexistant et une mere volage qui avait plus a coeur sa sexualité que de faire sa vie de maman:)
Oulalala ca revient encore sur le tapis ce truc la?
Je pensais pas en souffrir, je me vois pas tanten souffrir dans mon enfance lol je faisais ma vie, je me faisais a manger quand j'avais faim, a manger a mes freres, fin c etait naturel et c est drole comme on parle de souffrance, alors que je ne me rappelle pas en avoir souffert.
Je devais deja etre blindee lol
Nos rĂȘves se fabriquent dans un autre monde, Ă  l'identique de celui - ci, que l'on franchit par le sommeil.

Viquenaz

  • Newbie
  • *
  • Messages: 31
  • Karma: +0/-0
  • Forum interpretation-reve.fr
    • Voir le profil
Re : disparition de mon enfant
« RĂ©ponse #13 le: octobre 20, 2013, 09:31:50 pm »
Je cite : "Je pensais pas en souffrir, je me vois pas tanten souffrir dans mon enfance lol je faisais ma vie"
Oui, vous avez tout compris. Votre (autre frÚre/personnalité) s'est blindé : c'est ce que l'on appelle l'instinct de survie. C'est dessus qu'il faut travailler.


Je cite : "Donc si je vous suis dans les dédales de mon reve, la cave et son annexe dans laquelle se trouve l'enfant, c'est aussi ma cave? Donc ma maison dans cette foret? ( une autre de mes maisons donc )
La maison/cave de ma dualité?"

Oui, en accord avec cela.


TrÚs bonne soirée à vous.
« ModifiĂ©: octobre 20, 2013, 09:33:40 pm par Viquenaz »

Noushcky

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 596
  • Karma: +0/-0
  • Forum interpretation-reve.fr
    • Voir le profil
Re : disparition de mon enfant
« RĂ©ponse #14 le: octobre 20, 2013, 09:33:36 pm »
Vraiment un grand merci Ă  vous!

Je vais m'y attarder, on me le demande dde toute façon :)

Bonne soirée également à vous:)
Nos rĂȘves se fabriquent dans un autre monde, Ă  l'identique de celui - ci, que l'on franchit par le sommeil.