Auteur Sujet: Rêver de voiture qui prend feu...  (Lu 7135 fois)

Revo

  • Administrator
  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 636
  • Karma: +0/-0
    • Voir le profil
    • Interpretation des reves
Rêver de voiture qui prend feu...
« le: novembre 26, 2013, 09:00:08 am »
Rêve de Sabine

Rêver d'être dans une voiture qui veut pendre feu
« La difficulté, ce n'est pas de rêver, mais d'accepter et de comprendre les rêves des autres. »

Noushcky

  • Hero Member
  • *****
  • Messages: 596
  • Karma: +0/-0
  • Forum interpretation-reve.fr
    • Voir le profil
Re : Rêver de voiture qui prend feu...
« Réponse #1 le: novembre 26, 2013, 12:56:04 pm »
Bonjour, il manque vraiment des détails, pour bien cibler ce rêve.

Qui conduit la voiture?

La voiture représente soit le rêveur soit celui qui conduit cette voiture voyez?

Puis ensuite, le sentiment que vous avez ressenti dans ce rêve? Angoissée? Ou malgré ce feu un bien être?

Le feu peut aussi détruire ( auto destruction de celui qui conduit la voiture, vie qui le méne à son auto destruction, à voir selon sa vie, si le rêveur n'est pas le condutcteur, il se laisse influencer par des personne qui le conduisent à une auto destruction, à la dégringolade de sa vie social etc.. voir ausis affective, mais ici nous avons trés peu d'élements pour cibler )
Ca peut aussi jouer sur les maladies  dites inflammatoires.. Faut juste les détails:)

En sens plus positif, le feu symbolise nos energies, il ya aussi un passage initiatique pour certains peuples qui doivent passer dans des flammes pour se " grandir ", spirituellemnt.
Et c est aussi le signe de la grande passion le feu, une voiture en flamme, soit el rêveur vit une grande passion amoureuse, et sa voiture prend flamme et corps avec lui:) Et s'il ne conduit pas la voiture, il vivra une grande histoire d'amour et passionnelle avec quelqu'un.

Voilà tout dépend donc des éléments de la vie du rêveur, de qui conduit la voiture, et le sentiment ( peur ou amusement? )
Nos rêves se fabriquent dans un autre monde, à l'identique de celui - ci, que l'on franchit par le sommeil.