Membres en ligne

Invité    0 Invités
Membre   0 Membres
Record de connexions aujourd'hui: 112

Record de connexions absolu: 563

(24 avril 20 à 19:58)

Forum signification interprétation des rêves Centre d'informations

Message
Messages
89774
Sujet
Sujets
2308
Membre
Membres
1695
Sujet: Rêve de fusillade  (Lu 2497 fois)

Auteur: Govarion

time 20 août 18 à 06:46
Bonjour,
Je voulais vous raconter un rêve que j'ai fait cette nuit. Ce qui me fait bizarre est que ce n'est pas la première fois que je rêve de la fin (j'indiquerai à quel moment la partie répétitive du rêve commence).

J'étais avec un groupe de personnes que je ne reconnais pas, mais que je sens comme étant des amis ou des camarades connus et un minimum appréciés. On se dirigeait vers ce qui ressemble à une estrade mais creusée (une scène se trouve en contre-bas, les marchés creusées à même la roche font office de sièges, et le rang le plus haut est au niveau du sol). Seulement à peine je suis descendu de quelques marches, un coup de feu retentit, et c'est le branle bas de combat. On sort tous une arme à feu de je ne sais où et on réplique. On s'en sort tous indemne et on décide de s'installer pour passer du bon temps. Là encore, à peine posé, une femme déboule comme une furie, un fusil à pompe dans les mains et tire dans ma direction. Je sens le souffle dans mon dos, mais aucune douleur. Je m'avance lentement vers elle, nouveau coup de feu, rien. Comme si elle m'avait raté. Une fois que j'arrive juste devant elle, dernier tir qui me touche dans le torse et la mâchoire inférieure, mais toujours aucune douleur.

D'un coup, petit saut dans le temps, je la vois à terre et je me déchaîne sur elle à coup de crosse de mon fusil. Je me vois ensuite monter des marches, puis m'écrouler en lâchant une guitare électrique non branchée(???).

(A partir de là commence le rêve déjà rêvé plusieurs fois)
Je vois un homme, probablement typé amérindien, mais avec une main droite étrangement grande (genre 3 à 4x la taille de la gauche). Il se trouve dans un couloir en bois, devant le cadre d'un porte ouverte, tendant ses deux mains en avant en prononçant des paroles incompréhensibles. Au début il n'y a presque aucun son, comme si tout était lointain ou étouffé, et la voix se fait de plus en plus fort jusqu'à devenir assourdissante. Au moment de parvenir au point le plus haut, j'entends une autre voix se détacher de la voix de l'homme me dire "Tiens bon, Mika. Tiens bon!" Et c'est là que je me réveille.

Je suis quelqu'un qui n'a pas tendance à se rappeler de ses rêves, mais comme c'est le cas de celui-là, je m'interroge, et c'est pour ça que je suis venu vers vous.

Merci d'avance de m'avoir lu.

Auteur: Govarion

time 22 août 18 à 00:20
Bonsoir,

Déjà merci de votre réponse.

Pour la veille du rêve, je n'ai pas souvenir d'avoir été rabaissé par quelqu'un. Et pour ce qui est de me rabaisser moi-même, pas plus que d'habitude (j'ai une vision très critique et très négative de ma personne, surtout depuis ma perte d'emploi d'il y a un bon mois).

Mika est mon surnom (venant de Michaël).
L'image que j'ai de cet amérindien, c'est similaire au chef indien dans le film d'animation "Peter Pan" de Walt Disney : plutôt gros, tenue de peau, 3 plumes sur la tête. Il ne me semblait aucunement menaçant, bien au contraire.

Pour ce qui est du ou des domaines dans ma vie où je dois tenir bon, en ce moment, il y en a plusieurs... sur le plan professionnel, personnel également, que ce soit amical ou amoureux (déception amoureuse de début d'année qui a refait surface par les rappels d'anniversaire de cette jeune femme non effacés, mais c'était 3 jours avant de faire ce rêve).

Cordialement.

Auteur: Govarion

time 22 août 18 à 09:59
Bonjour,

Je suis impressionné par les significations que peuvent avoir les rêves que l'on puisse faire.

En tous cas merci beaucoup d'avoir pris le temps de me répondre! A présent, j'ai un gros travail sur moi à faire.

Cordialement.

 

Membres en ligne

Invité    0 Invités
Membre   0 Membres
Record de connexions aujourd'hui: 112

Record de connexions absolu: 563

(24 avril 20 à 19:58)