Membres en ligne

Invité    0 Invités
Membre   0 Membres
Record de connexions aujourd'hui: 70

Record de connexions absolu: 563

(24 avril 20 à 19:58)

Forum signification interprétation des rêves Centre d'informations

Message
Messages
89817
Sujet
Sujets
2328
Membre
Membres
1717
Sujet: rêves femme aimée en deux parties  (Lu 296 fois)

Auteur: grandduc

time 21 mars 21 à 19:12
Bonjour je viens de faire un rêve que j'ai ressenti comme puissant.
C'est un rêve en deux parties, les deux parties se passent avec une femme que je connais depuis quelques temps et pour laquelle j'ai beaucoup de sentiments.

La première partie se passe la nuit ; Je me promène avec elle dans une forêt, le long d'un fleuve.
Nous traversons des clairières très lumineuses malgré la nuit, comme si elles étaient éclairées par un projecteur.
Nous sommes à demi dénudés mais je ne distinguais pas nos corps, seulement la blancheur de notre peau.
On riait et nous étions heureux.
Nous nous sommes arrêtés dans une clairière au bord de l'eau, nous nous sommes étendus dans l'herbe. Ensuite nous sommes entrés dans l'eau du fleuve qui était transparente. Nous nous sommes baignés sans nager. Des poissons sont venus près de nous, 3 poissons dorés avec des reflets verts, et nous ont mordillé le bout des doigts.

La deuxième partie du rêve se passe dans une grande pièce avec des couloirs. Je marche dans un couloir et je croise cette femme. Elle est nue avec des sous-vêtements en cuir, les mains attachées dans le dos. Elle est suivie par deux garçons, bruns aux sourires narquois, qui la tiennent en laisse. La mère de cette femme arrive. Et elle dit à sa mère : "regarde maman, on va bien s'amuser".
Là je tente de la libérer de sa laisse, mais je me retrouve dans une pièce exiguë, dont je n'arrive pas à sortir.

Malgré la seconde partie, je n'ai pas ressenti ce rêve comme un cauchemar, même si globalement il m'a un peu bouleversé.

 

Membres en ligne

Invité    0 Invités
Membre   0 Membres
Record de connexions aujourd'hui: 70

Record de connexions absolu: 563

(24 avril 20 à 19:58)